L’Abécédaire du dépaysement

« Merci pour donner nous courage, parce que toujours je pense que je n’y arrive pas, et j’ai dit, livre c’est trop grand pour moi faire en une semaine, c’est pas possible, mais toi tu dis tout le temps qu’on va réussir et voilà, maintenant, je l’ai fait. » Y., participante de l’atelier

L’Abécédaire du dépaysement est un projet d’atelier d’écriture qui est né en 2012 au sein de la structure Le Maître Mot, qui propose des cours de français à des étrangers. C’est un projet dont la réalisation a été très rapide, puisque nous n’avions que cinq après-midis consécutives pour le réaliser de bout en bout. À ce moment-là, je travaillais pour mon mémoire de fin d’études sur l’atelier d’écriture en classe de FLE et m’interrogeais tout particulièrement sur la thématique du « dépaysement », et sur comment celui-ci pouvait être matière à l’écriture : le décalage entre son pays d’origine et son pays d’accueil ne provoque-t-il pas une brèche dans laquelle la poésie peut s’engouffrer ?

J’ai proposé de réaliser un abécédaire car c’est une forme accessible, rassurante pour des gens qui ne maîtrisent pas très bien la langue française : ils reconnaissent les lettres, ils voient où on en est de l’avancement du projet, jusqu’où l’on va aller. De plus, le travail plastique sur les lettrines me paraissait extrêmement intéressant (et rassurant : il est plus facile, souvent, pour les apprenants, de dessiner une grande lettre que d’écrire des phrases). Enfin, de nombreux abécédaires existent, des livres qui peuvent être feuilletés et sont un appel à l’imagination

images mémoireChaque séance commençait par la lecture d’un album de littérature jeunesse parlant du dépaysement, de quoi étonner plus d’une personne convaincue que les livres pour enfants sont réservés aux enfants, ou que leur utilisation avec des adultes est complètement infantilisante.

La semaine a débuté par un grand remue-méninges sur cette thématique, afin que l’on puisse compléter notre alphabet. Au fur et à mesure, et en fonction des mots choisis, des textes ont été écrits sur le sujet :

Ranger la mémoire,
Etudier le français et le néerlandais,
Visiter les musiques,
Echanger les cultures, les habitudes.
Y., participante de l’atelier.

Un livre-objet a été réalisé par chacun.

lettrines Atelier d'écriture - Photos

Dans le cadre de mon mémoire, j’ai réalisé un projet similaire avec un autre groupe, qui avait cette fois pour titre : « Mon dépaysement ». Voici quelques images des pages réalisées par les apprenants.

Photos

En savoir plus sur ce projet :
L’Abécédaire du dépaysement a été largement documenté dans la troisième partie de mon mémoire.