Acier refroidi

« Je pensais être quelqu’un loin de tout ça, loin de l’écriture, mais je me dis peut-être qu’au fond, c’est juste l’usine qui m’en a éloigné. » M., participant de l’atelier.

À La Louvière, un des berceaux de la sidérurgie, les usines Duferco et NLMK (Boël) ont licencié des centaines de gens en 2013. Une cellule de reconversion du FOREM a été mise en place pour aider ces personnes à faire la transition entre leur carrière à l’usine et la suite de leur parcours professionnel et personnel. Dans ce cadre, la bibliothèque de La Louvière m’a demandé d’animer un atelier d’écriture avec un groupe d’une dizaine de prépensionnés, ayant pour but de valoriser leurs années à l’usine. Cinq journées d’atelier extrêmement fortes en émotions ont permis d’aborder de nombreux sujets, et de raviver souvenirs et anecdotes.

Puis, la cellule de reconversion a pris fin, les ouvriers ont lu certains des textes pendant la clôture. Une publication a été pensée. Une rencontre avec des élèves en art de l’Athénée a eu lieu avec les ouvriers pour qu’ils.elles partagent leurs idées sur l’usine, et pour que le groupe se livre à des photos, à partir desquelles les étudiant.e.s allaient réaliser des portraits en lino-gravure.

Le 2 décembre 2015, le livre, Acier refroidi, est sorti.

Acier refroidi

En savoir plus sur ce projet :
– un récit de la première journée d’atelier ici ;
– une réflexion issue de la dernière journée ici ;
– des extraits des ateliers ici et ici.

Si vous souhaitez vous procurer le livre (5€ + frais de port), vous pouvez me contacter.