Catégorie : Écriture personnelle

Le poème de marche : écrire le paysage autrement

retranscription des poèmes de marche

Comme chaque année, au festival d’écriture Pirouésie, on a réalisé un poème de marche le vendredi matin, le soleil écrasait tout et la mer nous attendait après le tour de lecture-mémoire. Je propose le poème de marche chaque année à Pirouésie depuis mille (?) ans, après avoir découvert ça avec Jacques Jouet, membre de l’OuLiPo… Lire la suite »

Caviardages // Humeurs

“Depuis quelques semaines, je ne comprends pas trop ce qui se passe avec mon humeur. Alors j’ai pris des livres, j’ai déchiré des pages, et j’en ai fait des caviardages.” Humeurs, une série de caviardages exposée à L-Imprimerie, pendant Aperti 2019. [Merci à Anne qui m’a fourni en vieux livres Harlequin récupérés dans une maison… Lire la suite »

Le poème fondu contre le syndrome de la page blanche

poème fondu_énigme_Amélie Charcosset

Un jour, Claire m’a écrit : Quelle merveilleuse idée, qui balaie d’un coup le syndrome de la page blanche, la frayeur de commencer !!! Wahou ! Mais quelle est donc cette idée si merveilleuse (et pas de moi, hein) qu’elle efface la page blanche (ou du coup, la remplit) et mérite trois points d’exclamation ?… Lire la suite »

Fondus // Cartes postales

Du 27 juillet 2018 au 26 juillet 2019 (projet en cours :)), j’écris un poème fondu par jour. Le poème fondu, qu’est-ce ? Un texte de base (des pages d’un livre) sert à écrire un nouveau texte : on n’utilise que les mots disponibles dans le texte de base. J’ai fait un article détaillé sur… Lire la suite »

la fin, les débuts, et tête-bêche {10}

Toutes les bonnes choses ont une fin, qu’ils disent… Et il semblerait que ce soit maintenant celle de ce joli projet d’écriture tête-bêche. On s’était dit avec Mathilde, “faisons-en dix”, pour ne pas aller jusqu’à l’usure, pour s’arrêter au bon moment, pas quand on en a plus qu’assez et qu’on n’y trouve plus de plaisir…. Lire la suite »