Caviardages, ou comment transformer un magazine d’économie en un chouette cadeau d’anniversaire poétique

Vous cherchez une idée de cadeau d’anniversaire originale, alliant récup, poésie, créativité, et zéro budget ? Je vous parle aujourd’hui des caviardages, renommés pour l’occasion : caviard’âges !

Une certaine idée de la poésie

J’ai découvert il y a quelques jours l’émission radio Le matin du départ, grâce au garçon qui partage les miens (de matins de départ). J’y ai entendu Jean-Pierre Siméon (auteur de La vitamine P m’avait enthousiasmée) dire que la poésie était d’abord une affaire de regard. C’est une attention particulière aux choses – pas un don, mais « une compétence que tout le monde a mais qui est très dévastée aujourd’hui ». Il encourageait à « ne pas se satisfaire de la première vue. »

J’étais donc là debout dans la cuisine en train de couper mes poireaux et, en entendant Siméon, j’ai immédiatement repensé aux magazines que je trouvais dans ma boîte aux lettres depuis deux semaines, et qui trônaient sur le bord du canapé, sous leur film en plastique intouché. Le STOP PUB n’avait apparemment pas servi à grand-chose sur ce coup-là et je me retrouvais à recevoir Trends, un magazine belge sous-titré « économie et finances ». Avec des unes comme « Le fisc va matraquer : faites-vous partie de ses cibles ? » ou « Wall Street : après les records, bientôt le krach ? » Bref, un truc TOUT PILE dans mes centres d’intérêt.

Alors j’ai décidé d’écouter Jean-Pierre Siméon et de travailler ma compétence dévastée : j’ai commencé par ouvrir les magazines, d’abord moyennement convaincue.

J’ai laissé mes yeux errer au hasard, j’ai lu : « réaffectation non économique », « les start-up qui lancent leur ICO », « l’épine dorsale de notre innovation », « la tranche d’imposition inférieure ». Ouch, il en a, des idées, Siméon, franchement.

Un cadeau de mots

Et puis finalement, je me suis mise à faire un caviardage d’anniversaire (un caviard’âge, donc…) pour le même garçon qui partage mes matins.

Les caviardages, qui que qu’est-ce ? J’ai écrit tout un article proposant des exploitations pédagogiques de la chose en FLE mais pour faire court, c’est un jeu d’écriture qui consiste à biffer dans un texte les mots qui « ne nous intéressent pas » (dans Trends et en ce qui me concerne : BEAUCOUP) pour garder les autres et les transformer en un nouveau message.

J’ai donc mis les poireaux à cuire et j’ai sorti mes marqueurs. Puis j’ai refermé le magazine et l’ai réouvert au hasard pour en arracher une page. L’article s’intitulait « Prêt pour une nouvelle phase de croissance », ce qui m’a paru pas mal, comme formule d’anniversaire.

caviardages

Prêt pour une nouvelle phase croissance
du bon temps
en bouteilles
le printemps
en Suisse

Je me suis bien amusée.

Je commençais à voir ce qu’il voulait dire, le poète…

Pour aller plus loin :)

En fait, je me suis même si bien amusée qu’on a proposé un bref atelier d’écriture aux invité.e.s de la soirée de fête du garçon de mes matins : plutôt qu’une carte que tout le monde signerait, pourquoi ne pas faire de petits caviardages d’anniversaire, de joyeux messages d’espoir et d’amitié, transparaissant à la surface des articles, laissant de côté les pourcentages de taux d’action, la compétitivité et autres hausses des valeurs ?

Voici quelques images des poèmes retrouvés dans le salon une fois la fête terminée.

caviardages

Votre plus belle expérience ?
C’est toujours la même,
un rayon de soleil,
me balader.

caviardages

Avenir vivant,
générosité,
solidarité,
une vie qui vous tient à cœur !

caviardages

Chocolat et bières
se complètent
pour renforcer l’été

caviardages

Nous aimons. Ces liens indispensables pour tisser notre avenir !

caviardages

À peine 21 ans, et génie de la biotech !

(Et ceux qui connaissent savent.)

Merci donc à Jean-Pierre Siméon, au garçon de mes matins, aux ami.e.s qui jouent le jeu et nous suivent toujours dans nos idées farfelues, et à… oui oui, à Trends. J’attends les deux prochains numéros avec impatience… (ben quoi, je peux le lire gratuitement pendant 4 semaines !)

Et voilà ! Vous cherchiez un cadeau original ? Ça vous donne des idées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *